Sweating as distribution (BABY DOC 2€)

Du 19/04/2015 au 16/05/2015

Sweating as distribution, une exposition/installation de BABY DOC (alias Camilla Wills & moi-même).

Pour la première exposition de BABY DOC,  l’espace de Treize (artist run space à Paris rue Moret) devient le décor d’une vie de famille soumis au stress et à l’économie d’échanges de fluides divers et variés.

BABY DOC est un journal qui grandit à chaque nouveau numéro. Mais on dit que grandir n’est jamais facile.

 

Dans ce nouvel espace, une chambre parentale, une chambre d’enfant et un étroit couloir moite, deviennent les témoins des transpirations, des fuites et des échanges de cette vie sous pression. Sweating as distribution. Avoir le cœur qui bat, le cerveau qui bout, être à court de souffle, jongler avec l’argent, et puis alors, dans l’excès des mélanges, engendrer un projet. Une fois les chocs et les fantaisies révélés, tous les sexes confondus et les étranglements relâchés, les premières traces d’une sorte de “stress archive’ sont dispersées au sol, tandis que BABY DOC est dans son lit.
 Au fil du temps BABY DOC grossira, nourrit de commentaires et d’expériences, de la mémoire et de la régénération de ses propres ressources. BABY DOC sera toujours le même BABY DOC mais il évoluera. Chaque nouvelle forme s’annoncera par un nouveau prix comme un nouvel âge.

BABY DOC 2€ c’est un extrait d’une pièce de théâtre de Stephen Adly Guirguis, un email poli de Morgan Courtois, une histoire de Margaret Drabble racontée par Ursula K Leguin dans l’un de ses essais, une très récente et très courte histoire de Lynne Tillman, une interview de Mayo Thompson et Tom Watson du groupe Red Krayola par Julien Bécourt, un écrit de Rachel Koolen et le début de l’ontologie de l’accident par Catherine Malabou. Avec des images. Édité par Lætitia Paviani & Camilla Wills.
Le cadre de « vie de famille » présenté à Treize est composé des œuvres de Kerstin Brätsch & Debo Eilers (KAYA), Morgan Courtois, Christophe Hamaide Pierson, Anne Speier et Maija Timonen.